Rigoletto - Opéra de Nice

La baguette de Roland Böer place très haut la barre. L’orchestre maison s’anime, se délie, se "phrase", s’allège, s’emporte, les instruments bruissent, frémissent, murmurent, s’enflent, déclamatoires, compatissent, intimes, ironisent, enjoués.
Un tel réseau de contrastes nous conduit au cœur du drame où encore une fois la malédiction de l’innocent injustement condamné frappe l’innocence et épargne la débauche.

Christian Colombeau, podcast, 17. May 2017

 

… zurück zur Übersicht